Bienvenue en Terres de Nacre, en Normandie, sur les plages du débarquement.

Le 6 juin 44

Depuis 1940, la France est occupée par l’Allemagne nazie. Craignant un débarquement, Hitler ordonne en 1941 la construction du Mur de l’Atlantique le long de la mer du Nord, de la Manche et de l’Atlantique. Le Mur était principalement constitué de batteries et d’obstacles installés sur les plages, dont quelques vestiges sont encore visibles aujourd’hui le long des côtes.

Dès le début de l’occupation, les Allemands construisent également 5 radars à Douvres-la-Délivrande, emplacement stratégique entre Caen et la mer, permettant une détection des mouvements de troupes jusqu’à 400km. Cette station radar est opérationnelle au printemps 1943.

Les Allemands sont persuadés que le Débarquement aura lieu sur les plages du Pas-de-Calais, car le temps de traversée depuis l’Angleterre est très court puis l’accès à l’Allemagne plus rapide.

C‘est lors des conférences de Washington et de Québec en 1943, en présence du président Roosevelt et du Premier ministre Winston Churchill, que fût décidé le Débarquement sur les côtes Normandes. Le choix se porte sur la Normandie plutôt que sur le nord de l’Afrique ou le sud de l’Italie, également évoqués pour le Débarquement allié. En effet, le temps de traversé sera plus court, le matériel et le ravitaillement pourront être acheminés rapidement et les plages présentent peu d’obstacles naturels. L’ensemble des plages se découpe en 5 secteurs codés : Utah (plage de Quinéville au Grand Vey), Omaha (de la pointe du Hoc à Port-en-Bessin), Gold (de Port-en-Bessin à Ver-sur-mer), Juno (de Graye-sur-mer à Saint-Aubin-sur-mer via Bernières-sur-mer) et Sword (Langrune-sur-mer à Ouistreham).

En décembre 1943, le Général Eisenhower, assisté du Général Montgomery, devient le commandant en chef de l’opération « Overlord », nom de code du Débarquement. Le choix de la date n’est pas chose facile car trois paramètres doivent être pris en compte : une marée montante pour éviter que les engins soient coincés dans les obstacles du Mur de l’Atlantique, une nuit de pleine lune pour que les troupes aéroportées puissent se repérer et enfin le bombardement des défenses allemandes à l’aube pour que la marine puisse détecter les objectifs. Au regard de ses trois impératifs, le Général Eisenhower a choisi la date du 5 juin, avec une possibilité de reporter le Débarquement au 6 ou 7 juin. À cause du mauvais temps qui agite la mer, il décide de repousser le Débarquement au 6 juin 1944.

Le 6 juin, les Allemands découvrent avec effroi la mer couverte de bateaux prêts à ouvrir le feu sur le Mur de l’Atlantique. Vers 6h30 du matin, les Américains posent le pied sur les plages d’Utah et d’Omaha… l’opération Overlord a débuté ! Entre 7 et 8h, les Britanniques et les Canadiens arrivent sur les plages de Juno et de Sword. Au total, pas moins de 155 000 soldats ont débarqué en Normandie pour libérer la France puis l’Europe du joug nazi.

La Communauté de Communes Cœur de Nacre propose un livre inédit sur l’histoire du Débarquement, le D-Day ainsi que des témoignages d’habitants ayant vécu le Débarquement.

Disponible dans les offices de tourisme

logo Centre Juno Beach

 
 Copyrights : Public Archives Canada, National Archives Washington, USAF-72625AC.
NewsletterNewsletter
Rechercher un logement