© OT Courseulles

Le Mémorial terre-neuvien à Beaumont-Hamel

Le 1er juillet 1916, les forces alliées se lancent dans la Bataille de la Somme, qui sera l’un des combats les plus meurtriers, qui a eu un impact profond sur cette colonie britannique qui a rejoint la confédération canadienne qu’en 1949. À Beaumont-Hamel, après seulement 30 minutes de combats, plus de 90% des effectifs (801 sur 865) du Newfoundland Regiment manquent à l’appel. Un an après cette terrible bataille, le préfixe « Royal » est ajouté au nom du régiment, en signe de reconnaissance.

Ce Mémorial se situe dans le département de la Somme, à proximité de Beaumont-Hamel. En haut d’une butte, au centre de ce mémorial, se dresse un caribou de bronze, emblème du Royal Newfoundland Regiment. De là-haut, le panorama est saisissant. On découvre le dédale des tranchées, le sol constellé de trous d’obus et le No Man’s Land. Ce sont les veuves des Terre-Neuviens qui dès les années 1920 se sont mobilisés et ont effectué les levées de fond nécessaire à la préservation des tranchées. Le site de est l’un des rares à offrir une vue d’ensemble d’un complexe système de tranchées allant des zones arrières jusqu’au front, permettant aux visiteurs l’expérience unique de marcher dans les pas des soldats de 1916.

Visites guidées gratuites, Français-Anglais, avec guides étudiants canadiens.

Pour en savoir plus : https://www.veterans.gc.ca/fra/reme...