⚠️En raison de l’épidémie de COVID-19, les organisateurs d’événements et nous-mêmes sommes contraints de prendre certaines mesures. Ainsi les animations des prochaines semaines sont reportées ou annulées ; la majorité des sites touristiques restant en majorité également fermés jusqu’à nouvel ordre.⚠️

© OTI TERRES DE NACRE

Histoire

À 2h30 de paris, la destination Terres de Nacre se situe en Normandie, sur les plages du Débarquement des secteurs canadien Juno et britannique Sword, à deux pas de Caen et Bayeux.

12 communes, de Luc-sur-mer à Courseulles-sur-mer en passant par Douvres-la-Délivrande, font de Terres de Nacre une destination privilégiée pour les familles : sports nautiques, grandes plages de sable fin, chemins de randonnée, sites de mémoire du D-Day... sans oublier les pépites architecturales et historiques à découvrir en flânant.

Chaque commune a une identité unique, avec son patrimoine unique mémoriel, architectural et naturel.

Vous êtes plutôt…

Vieilles pierres : Au gré de vos flâneries, imprégnez-vous du charme des villages pittoresques en pierres de Caen, tel que Reviers. Fiefs médiévaux, églises romanes ou gothiques ou villas rococo, plongez dans l’histoire ! L’office de tourisme a créé des fiches rando pour découvrir à pied chaque station balnéaire.

Seconde Guerre mondiale : La Normandie a été le théâtre de la bataille historique de 1944… Le 6 juin, plus de 150 000 soldats débarquent par la mer et le ciel en Normandie pour libérer la France puis l’Europe du joug nazi.
Parcourez les plages de Juno et de Sword, sur les traces de nos libérateurs Canadiens et Britanniques.

Visitez les vestiges du Mur de l’Atlantique et les musées dédiés à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, comme le musée du Radar à Douvres-la-Délivrande et le Centre Juno Beach à Courseulles-sur-mer.
Recueillez-vous sur les tombes de ceux qui ont donné leur vie pour notre liberté, au cimetière canadien de Reviers-Beny.

Époque des bains de mer : La mode des bains est en vogue au XIX siècle ; les lignes de chemin de fer se développent pour encourager la villégiature des parisiens en Normandie.

Les villages de pêcheurs laissent place à de coquettes stations balnéaires agrémentées de parcs et jardins sur la Côte de Nacre. Certaines villas Belle Époque surplombent toujours la mer à Courseulles-sur-mer, Bernières-sur-mer, Saint-Aubin-sur-mer, Langrune-sur-mer et Luc-sur-mer.