⚠️INFORMATION IMPORTANTE  : Conformément aux annonces du Président de la République concernant l’épidémie du COVID-19, les organisateurs d’événements et nous-mêmes sommes contraints de prendre certaines mesures.
Aussi, les animations des prochaines semaines sont reportées ou annulées jusqu’à nouvel ordre. ⚠️
Comptant sur votre compréhension,
L’équipe de l’Office de Tourisme

© OT Courseulles

L’abbaye d’Ardenne

Point de départ d’une puissante contre-attaque allemande, l’Abbaye d’Ardenne connaît des combats particulièrement acharnés au lendemain du Débarquement du 6 juin 1944.

Les SS font des prisonniers qui sont ensuite conduits au QG de Kurt Meyer, installé au sein de l’Abbaye d’Ardenne. Plusieurs captifs sont choisis puis conduits dans le jardin du château puis exécutés.

Le 8 juin, sept autres prisonniers canadiens capturés près d’Authie sont ramenés à l’Abbaye d’Ardenne et exécutés d’une balle dans la nuque.

Aujourd’hui, un jardin arboré, où sont plantés de nombreux petits drapeaux canadiens, rend hommage aux 20 soldats canadiens qui y ont été exécutés.

Fondée au 12e siècle, chargée d’histoire et longuement restaurée, l’abbaye d’Ardenne accueille l’ensemble des collections et des activités de l’IMEC (Institut Mémoires de l’Edition Contemporaine). Transformée en grande bibliothèque, l’abbatiale est désormais réservée aux chercheurs.