Les sites D-DAY

Avec plus de 200 vestiges et musées de la Seconde Guerre mondiale en Normandie, il n’est pas toujours facile de savoir quels sites visiter en priorité en famille.

Le secteur canadien Juno est peut-être un peu moins connu qu’ Omaha ou Utah Beach mais il a la particularité d’être le secteur le plus riche en vestiges encore visibles de la Seconde Guerre mondiale.

Bunkers, canons, chars…
... chaque village qui borde la côte est un véritable musée à ciel ouvert.

Voici une sélection de sites et musées, particulièrement adaptés pour les enfants.
En raison du contexte sanitaire actuel, certains sites peuvent demeurer fermés. Contactez nos office de tourisme pour en savoir plus.

Programme Jour 1 - Juno Beach, secteur canadien :

> le Centre Juno Beach à Courseulles-sur-mer : face à la plage Juno, au coeur des vestiges du Mur de l’Atlantique, c’est le seul musée canadien de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Avec 5 salles de visite, les 2 salles de projection, de nombreux objets de la guerre et ses modules interactifs, ce musée est un centre unique d’interprétation et de médiation , laissé en héritage par les vétérans qui ont contribué à sa réalisation, particulièrement adapté à la visite en famille.

> la maison des Canadiens à Bernières-sur-mer : première maison libérée par le débarquement maritime le 6 juin 1944. Les soldats canadiens avaient pour consigne de l’épargner car elle constituait un point de repère sur la côte. Elle figurait sur toutes les cartes du secteur Juno dressées par les Alliés et était surnommée la "famous house".

> le cimetière militaire canadien à Reviers/Bény-sur-mer : ici reposent les 335 soldats de la 3e Division Canadienne ayant débarqué le 6 juin 1944 dans le secteur de Juno Beach et qui furent engagés lors des combats. La plupart de ces soldats enterrés ont été tués en juin et au début juillet 1944 pendant la bataille de Caen et le jour J dans les affrontements terribles sur la plage. Les prisonniers de guerre canadiens exécutés par la SS-Panzer Hitlerjugend à l’abbaye d’Ardenne sont également enterrés dans ce cimetière. Sur les 2049 tombes, reposent également 1694 soldats canadiens et 15 aviateurs qui sont tombés lors des combats de l’avancée vers l’intérieur, ainsi qu’ un aviateur, trois soldat britanniques et un soldat français.

Programme Jour 2 - Sword Beach, secteur britannique :

> le musée Radar 44, Douvres-la-Délivrande : installé dans l’ancienne station de détection allemande, le musée présente, dans les bunkers d’époque, l’histoire du site, l’utilisation de la technologie des radars par les Allemands et la vie des soldats sur site.

> le musée du Mur de l’Atlantique le Bunker, Ouistreham : sur 5 niveaux, vous visiterez toutes les salles intérieures qui ont été reconstituées dans leurs moindres détails : salles des machines, chambrée, infirmerie, armurerie, dépôt de munitions, salle de transmissions radio, standard téléphonique, poste d’observation... Une des salles est consacrée à la construction du Mur de l’Atlantique, le plus grand chantier du XXe siècle qui mobilisa, durant 3 années, plus de 2 millions d’ouvriers.

> le musée mémorial Pegasus, Ranville : il retrace l’arrivée des 1ers libérateurs de la 6e Division Aéroportée Britannique sur le sol de Normandie dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Dans le parc, vous trouverez le célèbre pont Pégase et la réplique grandeur nature d’un planeur Horsa. Ce pont, rendu célèbre grâce au film Le jour le plus long de D. ZANUCK sorti en 1961, a aujourd’hui été reproduit à l’identique.

De l’autre côté du pont, arrêtez vous au café Gondrée, première maison libérée de France, dans la dernière heure du 5 juin 1944, par la 6e division aéroportée britannique. Construit en 1865, c’est un café-musée incontournable, où la multitude de photos souvenirs et de casques de soldats témoignent du passage de nombreux vétérans.

Programme Jour 3 - Gold Beach, secteur britannique, Omaha Beach, secteur américain :

> Arromanches et son port artificiel mais aussi le cinéma 360° : projetées sur 9 écrans, des images d’archives inédites du Canada, des Etats-Unis, de grande-Bretagne et de France retracent les 100 jours de cette terrible bataille.

> la batterie de Longues-sur-mer : construction majeure du Mur de l’Atlantique, au sommet d’une falaise dominant la Manche, cette batterie de défense côtière comprend un poste de commandement de tir et quatre casemates abritant chacune une pièce d’artillerie de 150mm.

> Omaha Beach et le cimetière américain, Colleville-sur-mer : ce site, qui s’étend sur 70 ha, surplombe la plage d’Omaha. Il rassemble les tombes de 9 387 soldats tombés au combat. La chapelle, le mémorial et le jardin des disparus complètent cet ensemble.

> la Pointe du Hoc, Cricqueville-en-Bessin : prise d’assaut le matin du 6 juin par les Rangers du Colonel Rudder, c’est l’un des points forts des fortifications allemandes sur la côte. Aujourd’hui, ce lieu évoque ce qu’était une batterie d’artillerie avec son poste de direction de tir, ses casemates, ses abris…

> le cimetière allemand, la Cambe : le cimetière accueille les sépultures de plus de 21200 soldats allemands. 1220 érables y ont été plantés comme symboles vivants de paix et de réconciliation entre les nations.

En savoir plus sur les sites et les musées incontournables des Plages du Débarquement.


Deux applications web pour en savoir plus sur le Débarquement - Juno Beach

Une application web gratuite sur les pas des libérateurs Canadiens Remem’Bernières . Partez à la découverte de l’histoire du Débarquement canadien à Bernières-sur-mer à travers 2 circuits fléchés et géolocalisés, tout en vous aidant de l’application web !

Une application web gratuite comprenant les témoignages des soldats et des civils qui vécurent le 6 juin 1944 sur Juno beach : Dans leurs Pas. D’avril à novembre 2021, l’application est complétée par 7 kiosques à histoires dans 7 communes.

Bonne découverte !


Centre Juno Beach La maison des Canadiens et les vestiges du Mur de l’Atlantique Cimetière de guerre canadien de Bény-sur-mer/Reviers Le parc Juno et ses vestiges Le Mémorial Winnipeg et les stèles de la Combattante Le bunker anti-char A proximité du secteur Juno beach : Le Musée Radar 44