Le 6 juin 1944, aussi appelé le Jour J, les forces alliées lancent l’opération Overlord : nom de code de la Bataille de Normandie.

7 mille bateaux recouvrent la Manche qui sépare l’Angleterre de la Normandie.
Ce sont plus de 150 000 soldats qui débarquent par la mer et le ciel.

Pas moins de 14 000 Canadiens ont débarqué sur le secteur Juno. Ils attaquent les défenses allemandes – le Mur de l’Atlantique – constituées de canons, de mines, de fils barbelés ou encore de casemates.

Commandées par le Major Général R.F.L Keller, les troupes doivent établir une tête de pont sur les cinq milles qui vont de de Courseulles-sur-mer à Saint-Aubin-sur-mer.

Les soldats se dirigent ensuite vers l’aéroport de Carpiquet.
Juno est le plus petit des 5 secteurs mais pourtant c’est le second secteur le plus meurtrier. 340 canadiens sont morts le jour J.