Un bonbon normand au bon goût de l’enfance

La gourmandise incontournable de Luc-sur-mer

Lorsque l’on séjourne sur la Côte de Nacre, il faut absolument goûter à la Gui-Gui, ce bonbon star plus que centenaire, 100% sucre. Il se déguste enroulé autour d’un petit bâton en bois assis sur la toute nouvelle place du Petit Enfer ou en se baladant sur la digue, cheveux au vent. Simple, double, ou triple goût, c’est vous qui voyez !

Les grands-parents ont fait découvrir la Gui-Gui à leurs enfants qui eux-mêmes la font découvrir à leurs enfants… ce bonbon qui traverse les décennies est toujours autant apprécié, quelque soit l’âge.

Une recette ancestrale qui a toujours le vent en poupe

M. Gros a ouvert sa première boutique de Gui-Gui à Luc-sur-mer en 1906. À l’époque, la devanture était en bois. Inspirée de la guimauve que l’on trouvait sur les foires, M. Gros a créé la recette de la Gui-Gui et l’a jalousement gardée pour lui et ses descendants, qui ont tenu, décennie après décennie, la petite boutique.

D’autres boutiques fleurissent également à Courseulles-sur-mer, Luc-sur-mer ou encore Langrune-sur-mer.

La recette ancestrale du sucre tiré, ainsi que le magasin, ont été vendus à la famille Crochard dans les années 70. C’est auprès de M. Crochard que Sam et Jordy, les propriétaires actuels depuis 2014, ont appris l’art de préparer une bonne Gui-Gui.

La petite échoppe a laissé place à une belle boutique face à la mer, sur la place du Petit Enfer, entièrement rénovée en 2021.

Le naturel avant tout !

Soucieux de se rapprocher au plus près du goût de la Gui-Gui d’antan, Sam et Jordy utilisent du sucre et des arômes naturels. Leur Gui-Gui est fabriquée sur place.

Fraise, cola, banane, pomme, menthe, ce sont au total 30 parfums qui sont proposés au fur et à mesure de la saison et selon les envies du duo. Vous y trouverez aussi des crêpes, des gaufres et d’autres gourmandises.


 Il faut bien quarante-cinq minutes pour réaliser un bloc dans lequel 70 à 80 Gui-Gui seront fabriquées. On commence par la cuisson du sucre. Ensuite on le refroidit et on y ajoute les arômes. Après vient la phase la plus complexe : le blanchiment du sucre. Les fils de sucre sont étirés durant de longues minutes, jusqu’à leur blanchiment. On peut mélanger jusqu’à trois parfums sur un même bâton.

Jordy

« Un souvenir de vacances »

Moins odorant que le camembert dans les valises, la Gui-Gui peut désormais être rapportée comme souvenir de vacances ! Demandez aux deux lutins (oui c’est comme ça que se nomment les habitants de Luc-sur-mer) la mise sous vide du produit. Vous pourrez ensuite la conserver au frigo ou au congélateur.

La Gui-Gui, 4 place du Petit Enfer, 14530 Luc-sur-mer laguiguideluc@gmail.com

Vous séjournez à Saint-Aubin-sur-mer ? Juste à côté du restaurant le Charleston, sur la digue, vous trouverez une toute petite boutique qui vend également la Gui-Gui.

Partager :

Aller en haut de page