Revenir à la liste Agrandir le text Diminuer le text

La pêche à pied - Trois questions posées à Christelle, guide à l’office de tourisme

Dis Christelle, ça fonctionne comment les marées ?

"Ah ! très bonne question !

Chez nous, sur le littoral normand, chaque jour, la mer monte et descend deux fois, c’est ce qu’on appelle la marée. Le mouvement des marées s’explique par l’attraction de la lune qui attire les océans et les mers comme un aimant. Ce phénomène est plus ou moins renforcé par la rotation de la terre et par le soleil.

L’amplitude de la marée est appelée coefficient de marée, il est compris entre 20 et 120. Plus il est important, plus la mer se retire loin et laisse apparaître les rochers.

C’est à partir d’un coefficient de 90 que la pêche à pied devient intéressante."

Vivre une expérience pêche à pied à Luc-sur-mer :



Qu’est-ce qu’on peut pêcher en ce moment à marée basse ?

Des pêcheurs à pied en famille à Saint-Aubin-sur-mer

"Si tu vas pêcher entre Bernières-sur-mer et Luc-sur-mer, il y a ce qu’on appelle un platier rocheux, et c’est l’idéal pour pratiquer la pêche à pied de loisir avec tes parents.

Au milieu des algues, sous les pierres et dans les petites flaques, tu observeras de nombreux crustacés comme le bouquet (sorte de une grosse crevette) que tu n’auras le droit de pêcher que du 1er juillet au 28 février. Tu trouveras aussi des étrilles, des crabes verts, des tourteaux, lors de grands coefficients de marées, et des crevettes grises un peu plus au large.

Par ailleurs, regarde bien les rochers, tu y attraperas sûrement des bigorneaux et des patelles ainsi que des palourdes.

Tu souhaites participer à une sortie pêche à pied ? C’est possible ! Je te propose cet été des balades découverte littorale. Je te donnerai des conseils pour une pêche à pied durable et responsable.

Attention, ce que tu pêches sur la Côte de Nacre est soumis à une réglementation sur la quantité et la taille autorisée.

Renseigne-toi sur le site www.pecheapied-calvados.com avant de partir en ayant pris le temps de consulter les horaires de marées."


Et le crabe vert, tu peux nous en dire plus ?

crabe vert
"Le crabe vert est sans doute le plus commun des crabes de nos côtes. On l’appelle également le crabe enragé car il est très vif.

Très résistant, il peut même vivre hors de l’eau plusieurs jours et à des températures variant de 0 à 30 °C.

Il ne s’éloigne que très peu des côtes, en suivant le niveau de la marée, même si on peut le retrouver à 60 m de profondeur.