Agrandir le text Diminuer le text

M. Verdonk, un civil qui a aidé la Résistance

Gérard Verdonk 18 ans en 1944, se rappelle d’une mission toute particulière que lui avait confiée son père...


Gérard Verdonk, 18 ans en 1944, se rappelle d’une mission toute particulière que lui avait confiée son père :

« Les fermiers de la région étaient réquisitionnés par les Allemands pour chercher le ciment et se rendre ensuite en bord de mer, où les Allemands construisaient des défenses. Moi je travaillais sur celles de Courseulles-sur-mer. Une fois passé le pont, à la demande de mon père, je comptais mes pas et je marquais au couteau des bâtons sur le bois du chariot. Et quand on rentrait le soir il savait que s’il y avait « x » croix, ça faisait à peu près « x » mètres. À quelques mètres près on pouvait savoir où étaient les blockhaus.

Mon père passait ensuite ces informations à mon oncle qui était dans la résistance. »

Découvrez plus de témoignages de civils et de soldats dans l’exposition Dans leurs Pas.

Envie d’en savoir plus sur la Résistance  ? dirigez-vous vers le site Histoire Normande