Rencontre avec Michel Marie et Gérard Fargier, deux lutins (habitants de Luc-sur-mer) à la retraite qui donnent de leur temps pour l’association les Sabots de l’Espoir.

Les deux compères sont famille d’accueil en Normandie pour venir en aide aux animaux en détresse ou maltraités. Ils les câlinent, les nourrissent, leur parlent. Par leur patience et des soins quotidiens, ils arrivent à leur redonner goût à la vie et confiance en l’homme.

Portrait réalisé par Nathalie

C’était le 16 juillet… par une belle journée ensoleillée, me voilà à Luc-sur-mer pour prendre quelques photos.

Je gagne à pied le chemin ombragé de la Capricieuse à hauteur du parking à la sortie de Douvres-la-Délivrande en direction de Luc-sur mer.

Le Vallon de la Capricieuse

    Étendu sur 33 hectares, de Douvres-la-Délivrande jusqu’au front de mer à Luc-sur-Mer, le vallon de la Capricieuse dispose d’une voie […]

  • Itinérance

J’aime me balader le long de ce petit cours d’eau qui traverse ce vallon verdoyant de 33 hectares, à deux pas de la plage de Luc-sur-mer. On se croirait en pleine campagne !

Ici, pas de bruit de moteur de voiture, mais le chant des oiseaux et le bêlement des moutons en éco pâturage.

Un peu plus loin, un âne et des chevaux sont à l’ombre des arbres. Me voyant prendre des clichés des équidés, un homme m’interpelle et me demande :

Vous êtes de la presse ?

non, je travaille à l’office de tourisme.

S’en vient une discussion et il m’invite à franchir cette barrière en bois que l’on aperçoit depuis le chemin du Vallon. J’accepte la proposition et m’aventure à travers champ… j’aurais dû prendre des bottes !

Bien qu’ayant vu un panonceau écrit « les Sabots de l’Espoir », je ne m’attends pas à trouver un petit coin de paradis : des animaux paisibles, des fleurs sauvages, une petite brocante

Mon interlocuteur se présente enfin et me dit s’appeler Michel Marie.

Il est lutin et famille d’accueil pour les animaux de Normandie, de Bretagne et d’ailleurs dans le besoin.

Michel se rend ici chaque jour, depuis 7 ans, avec Gérard, son ami retraité, pour s’occuper de poneys, de chevaux ou encore de chèvres qu’ils sauvent de l’abandon ou de maltraitance.

Ce duo a acheté un terrain d’1 hectare en 2008 pour les accueillir, une vraie arche de Noé !

C’est ainsi qu’il me présente Pompon. Il s’agit d’un âne devenu la mascotte de cette association !

Pompon, nous voyant discuter accourt pour nous dire bonjour. On le sent si aimant avec ses sauveurs que cela en est très touchant. Émue, je continue ma visite et j’aperçois 2 chevreaux jumeaux en train de jouer. Ce sont les derniers arrivés dans cette Arche de Noé.

Qu’ils sont mignons !

Le fonctionnement quotidien coûte cher, alors ces messieurs m’expliquent qu’un potager est cultivé afin de vendre les fruits et les légumes au profit de l’association.

Il en est de même pour la brocante exposée en intérieur et en extérieur.

C’est la générosité des habitants ou des touristes qui permettent l’achat du foin et des dépenses vétérinaires.

Une trentaine de bénévoles vient aussi régulièrement leur prêter main-forte.

Tout ce qui est entrepris ici, est voué à la cause animale et au bien-être des animaux adoptés.

Je suis sous le charme de ce havre de paix, que l’on peut visiter tous les jours. D’ailleurs, France 3 Normandie a réalisé un reportage sur ce duo de sauveteurs !

Voilà une belle idée de découverte à Luc-sur-mer que l’on soit normand ou bien de passage !

Accès :

Les sabots de l’Espoir

Sortie Luc-sur-mer par la D83 direction Douvres-la-Délivrande. Passez devant la déchetterie.

Parking au niveau du stop, à l’intersection de la rue Abel Lemarchand.

Entrée possible aussi par la voie verte du Vallon de la Capricieuse.

06 98 51 37 17

Poursuivez votre balade dans le Vallon de la Capricieuse, jusqu’à la plage de Luc-sur-mer :

Partager :

Aller en haut de page