Revenir à la liste Agrandir le text Diminuer le text

Un peu d’histoire : les bains de mer au XIXe siècle : pour se soigner... mais pas que !

Les bains de mer au XIXème siècle

L’activité balnéaire à Saint-Aubin-sur-mer doit son essor à l’inauguration d’une gare en 1876. Les parisiens se pressent alors pour prendre un « bain à la corde » et profiter des animations mondaines.

Se développent sur la commune le casino, les hôtels et les pensions de famille. La petite station balnéaire normande attire les personnalités comme l’écrivain Emile Zola, le compositeur Jules Massenet ou encore le scientifique Louis Pasteur.


À l’époque on craint la mer, on ne sait pas nager.

Mais les effets thérapeutiques de l’eau de mer et de l’iode sont reconnus par les médecins. Ils encouragent alors leurs patients chétifs ou asthmatiques à se rendre à Saint-Aubin-sur-mer pour prendre un « bain à la corde ». La commune sera vite surnommée "la Reine de l’Iode".

JPEG - 407.9 ko
le bain à la corde , Saint-Aubin-sur-mer

Pour assurer une baignade en toute sécurité, une corde est tendue entre des poteaux en bois. Les baigneurs peuvent ainsi profiter de la baignade sans risque de noyade. Ces poteaux sont encore visible aujourd’hui sur la plage de Saint-Aubin-sur-mer.

Les bains de mer sont également l’occasion de rencontrer des personnalités célèbres ou influentes. C’est au sein de ce milieu mondain, que certaines jeunes filles faisaient la connaissance de leur futur époux.

Vous souhaitez en savoir plus sur la mode des bains de mer et l’architecture balnéaire ? Rdv en 2021 pour découvrir les visites guidées de Saint-Aubin-sur-mer !