Corine Vervaeke vous plonge dans l’Histoire de la Normandie à la découverte de sa savoureuse gastronomie. Cette guide conférencière passionnée vous attend en tenue d’époque devant le Grand Logis de la Baronnie à Douvres-la-Délivrande. Cet ancien manoir épiscopal du Moyen-Age a été remarquablement bien restauré. Après une présentation du site et des produits issus de la pomme ou du lait normand, place à la dégustation !

visite gourmande corine vervaeke la baronnie douvres la delivrande credit nancy picot 16

Expérience vécue par Nancy et ses amis

Rendez-vous à Douvres-la-Délivrande, petite ville de caractère à mi-chemin entre la mer et la campagne, à quelques kilomètres de Caen.

La commune a longtemps été un haut lieu de pèlerinage au même titre que le Mont Saint Michel. Elle abrite également la Baronnie, probablement créée au XIe siècle, installée dans un magnifique parc arboré. Ses possesseurs étaient des proches du Duc-roi Guillaume le Conquérant. C’est d’ailleurs devant ce fief médiéval que la visite guidée débute.

Je suis tout de suite plongée dans l’Histoire avec l’arrivée de nos hôtes Corine et Philippe, vêtus en habits traditionnels normands ! Ils nous invitent à commencer par un petit tour du propriétaire : le Petit Logis et le Grand Logis, qui s’inscrivent dans le shéma d’un domaine anglo-normand du XIIIe siècle.

visites gourmandes vch 25

Direction le Petit Logis

La bâtisse en pierre couleur crème dévoile ses nombreuses évolutions à travers l’architecture des façades, la présence des contreforts, les fenêtres de différents niveaux, les portes d’entrée robustes…

Le Petit Logis abritait les espaces privés, la salle de justice et la salle d’apparat.

douvres la delivrande la baronnie credit nathalie papouin

Rendez-vous devant le Grand Logis

Ce grand bâtiment servant de logis a été mainte fois remanié : fenêtres agrandies, ajout d’un escalier en pierre au XVIIe siècle pour accéder aux cuisines en sous-sol…

La Baronnie a été vendue à la Révolution puis a été rachetée par la ville en 1974.

Entrons désormais dans le vif du sujet ! Nous pénétrons dans le Petit Logis pour évoquer la gastronomie normande. Déjà les bonnes odeurs nous chatouillent les narines lorsque nous découvrons la mise en scène des fromages normands et des produits sucrés installés sur la table.

À l’aide d’illustrations, Corine nous pose des questions sur les bons produits normands et leurs origines. Concernant la pomme, nous avons tous quelques références évidentes : Blanche Neige, Adam et Eve ou encore Guillaume Tell. C’est à ce moment-à que j’apprends que la pomme est également présente dans 3 mythologies : l’Ancien testament, la mythologie grecque, et la mythologie celte.

Le saviez-vous ?

la pomme est originaire d’Asie Centrale. Et si elle est implantée un peu partout et notamment en Normandie, c’est parce qu’elle a suivi la migration humaine depuis la préhistoire ! Incroyable, non ?

Puis arrive le moment tant attendu de la visite : la dégustation ! Je ne vous révèlerai pas toutes les saveurs salées et sucrées goûtées, au cas-où vous participeriez à la visite ! Mais je peux vous dire que j’ai découvert la célèbre et fondante madeleine Jeannette et le centenaire sablé d’Asnelles.

visite gourmande corine vervaeke la baronnie douvres la delivrande credit nancy picot 39

Évidemment chaque dégustation est ponctuée d’explications sur l’histoire de la vache de la race normande, de l’origine des produits de la région ainsi que de leurs secrets de fabrication.

J’ai également appris les différentes appellations des fromages de Normandie ainsi que des anecdotes sur le packaging et des conseils de dégustation. Ça m’aidera bien la prochaine fois que je devrai faire mon choix devant l’étalage des fromages !

Pâte persillée, arôme floral ou fumé, saveur herbacée… l’éveil des papilles est à son apogée ! Je m’amuse à reconnaître les saveurs et les textures sous l’oeil expert de Corine qui nous abreuve de ses connaissances !

visite gourmande de corine vervaeke la baronnie douvres la delivrande credit nathalie papouin 3

La découverte se termine par un focus « mode à la normande ». Le groupe étant composé essentiellement de femmes ce jour-là, nous nous attardons sur la tenue que porte Corine, entièrement réalisée par ses soins ! Nous apprenons qu’une femme avec des formes était la morphologie idéale au XIXe siècle . Et à vrai dire, après une visite où nous nous sommes régalés, moi aussi j’aurais bien opté pour le corset souple que porte notre guide !

Amateur ou amatrice de bons produits du terroir, s’il y a bien une visite gourmande à suivre, c’est celle-ci ! Parole de normande !

Partager :

Aller en haut de page